Comment reconnaitre une fille de joie en 5 points ? (Vidéo)


Comment reconnaitre une fille de joie en 5 points ? (Vidéo)

Le métier de travailleuse de sexe est une activité lucrative, mais avec des conséquences souvent irréversibles. Les filles ou femmes exerçant ce métier, même avec le plus grand entretien corporel, finissent au bout d’un certain âge à faire face à des déformations et un vieillissement précoces. Quels sont donc ces signes qui permettent de les reconnaître ?

Côte d'Ivoire : plusieurs prostituées arrêtées puis déférées devant le parquet

  1. Structure des fesses

Les filles de joie subissent souvent une déformation de leur corps, en particulier au niveau des fesses. La forme de leur fesse peut être altérée par les positions souvent inconfortables qu’elles adoptent lors rapports intimes. Elles ont habituellement le derrière moins ferme que la normale.

  1. Affaissement des seins

Leurs seins ressemblent généralement à des chaussettes fatiguées. Surtout à partir d’un certain âge. Le manque de soutien adéquat et la répétition des « gestes » contribuent également à ce problème, laissant les seins avec une apparence fatiguée et peu attrayante.

En effet, depuis le lundi 1er novembre, les prostituées, du Funpalast, située à Vienne (Autriche), ont officiellement annoncé une séance de 30 minute

  1. Visage avec des cernes

Le visage des prostituées a toujours des cernes, à cause des maquillages. Les prostituées ont souvent recours à un maquillage lourd pour paraître plus séduisantes et attirer les clients. Cependant, l’utilisation excessive de maquillage, combinée à une mauvaise hygiène de la peau et au manque de repos, peut entraîner des cernes persistants et des dommages cutanés à long terme.

  1. Des yeux toujours fatigués

Travailler principalement la nuit peut entraîner une fatigue oculaire sévère chez les prostituées. Les longues heures passées dans des conditions d’éclairage artificiel peuvent également affecter la santé des yeux et entraîner des problèmes de vision. De plus, les expressions faciales répétées associées au métier peuvent causer une déformation des traits du visage, notamment au niveau des joues et des yeux.

Lire aussi :   Togo/Musique : "J'écris", le nouveau chef-d'œuvre de Fofo Skarfo

Cameroun : à l'occasion de la CAN, les prostituées ont augmenté leurs prix; voici les nouveaux tarifs

  1. Utilisation excessive de chewing-gum

Pour masquer la mauvaise haleine due à la consommation d’alcool, de tabac ou à une hygiène bucco-dentaire négligée, les prostituées ont souvent recours à une consommation excessive de chewing-gum.

Le métier de prostitution, en clair, comporte des avantages finaciers, mais aussi de nombreux risques pour la santé physique des personnes qui l’exercent. Il est important de sensibiliser sur ces dangers et d’offrir un soutien adéquat aux personnes impliquées dans cette profession.

NB : Cet article n’est pas rédigé dans un but discriminatoire, mais plutôt vise à faire la lumière sur les risques de la prostitution. Ces traits de caractères cités ci-dessus sont à prendre avec beaucoup de pincettes. Par exemple, ce n’est parce qu’une fille mange beaucoup du chewing-gum qu’elle est forcément prostituée.

Vidéo


Quelle est ta réaction?

Gnadoe ne pourra vivre que grâce à ses lecteurs et à ses abonnés. Vous êtes au cœur du projet, aidez –nous à le faire grandir. Nous avons beaucoup d’autres idées en tête pour faire rayonner ce media.
Votre soutien nous permettra de porter plus haut nos ambitions.

Nous soutenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.