Les journées de Nana 4ème édition, pour des enfants togolais plus épanouis !


Les journées de Nana 4ème édition, pour des enfants togolais plus épanouis !

La quatrième édition des journées de Nana a récemment eu lieu au Togo. Cette initiative à saluer est pour les plus jeunes (enfants, adolescents), une occasion en or. Les journées de Nana s’inscrivent dans le cadre de l’éducation des enfants et adolescents.

Au lieu que ces derniers aillent chercher conseils auprès des mauvaises sources, cette aubaine des journées de Nana leur est offerte. Dans un interview en bonne et due forme, l’initiatrice du projet connu sous le pseudo Nana Técla déballe tout ce qu’il faut savoir.

Les journées de Nana 4ème édition, pour des enfants togolais plus épanouis !

G M– Bonjour madame, vous êtes GUINHOUYA Yawa Técla Doris à l’état civil, aussi connue sous le pseudonyme de Nana Técla, une jeune maman togolaise, juriste et communicante de formation, auteur et activiste sociale par passion. Vous êtes l’actuelle secrétaire exécutive de l’association Trésors Universels qui s’est donné pour mission de contribuer à l’épanouissement des jeunes Togolais de moins de 18 ans à travers des activités éducatives et ludiques et dont l’une des activités phares est l’organisation des Journées de Nana. La quatrième édition de ladite activité s’est d’ailleurs tenue le 17 décembre dernier à Keur Josel Park à Lomé. Pouvez-vous présenter le concept des « Journées de Nana » à nos lecteurs ?

N : Bonjour Gnadoe Magazine, merci pour l’opportunité. Alors, le projet « Les Journées de Nana » (JDN), comme vous l’avez sûrement deviné, est lié à mon nom d’auteur Nana Técla. Il est parti d’un constat tout simple. Je suis auteure et quand j’ai sorti mes deux premiers livres, Selfie et Dessous de femmes, j’ai eu à faire des tournées et des rencontres avec des jeunes, qui constituent la base de mon lectorat.

Lire aussi :   Bénin/Drame : Un homme brûle ses 2 enfants vifs pour cette raison

J’ai ainsi fait le constat que les jeunes ont soif d’informations, ils veulent parler et apprendre, en dehors des salles de classe, de leurs maisons. Il y a des sujets qu’ils veulent aborder, mais malheureusement, il n’y a pas assez de créneaux pour eux. Ainsi, certains d’entre eux tombent malheureusement dans de mauvaises mains pour chercher conseil.

En sus de ce constat, mon amie Judith GNAMEY et moi, jeunes mamans à l’époque, partagions nos peurs communes pour nos enfants. Comment leur apporter plus, comment faire pour qu’ils aient un meilleur avenir, un meilleur environnement social ? C’est comme cela qu’on décide ensemble un soir d’initier un évènement uniquement pour les enfants. Sur la scène togolaise à l’époque, cette niche était pratiquement inexplorée.

Les initiatives s’adressent souvent aux adolescents, toutes les activités pour enfants sont soit à l’église, soit pour une couche vraiment favorisée avec un accès limité. On a donc eu la première édition des JDN en 2019 et on a continué jusqu’à cette année pour la quatrième édition.

Les journées de Nana 4ème édition, pour des enfants togolais plus épanouis !

GM : Quel était le thème de cette quatrième édition des Journées de Nana et pourquoi le choix de ce thème ?

N : Pour cette édition, nous nous sommes concentrés sur la thématique de l’alimentation saine pour nos enfants. Manger est une nécessité, mais malheureusement, nous mangeons de plus en plus mal. Les conséquences de la malnutrition sont multiples dont la plus flagrante est l’obésité qui est là cause de 5,3 décès chaque minute dans le monde entier. Pour nous, il était important de toucher du doigt ce problème du choix alimentaire du couple Parent enfant afin de leur donner des outils pour améliorer leur quotidien.

Lire aussi :   Tohoun : un Togolais meurt en essayant de fuir la police Béninoise

Les journées de Nana 4ème édition, pour des enfants togolais plus épanouis !

GM : Quelle est la particularité de cette 4e édition ?

N : La thématique de cette année était un peu délicate en ce sens que dans les faits, les enfants ne cuisinent pas, mais ils induisent des choix alimentaires pour la famille à travers leurs préférences. Préférences qui ont été parfois introduites par les parents et qui sont payées ou cuisinées par ces parents. Ainsi, pour la première fois, nous avons voulu qu’au moins un des parents ou un adulte soit à part entière participant.

Si nous voulons introduire un changement, aussi minime soit-il dans les habitudes alimentaires des participants, et pour cela, il fallait que le parent reçoive le même message que l’enfant. Nous avons donc eu des présentations de médecins nutritionnistes, d’un spécialiste des choix de viande ainsi qu’un atelier de cuisine l’après-midi pour joindre l’acte à la parole.

Un dépistage gratuit de l’obésité précoce pour les enfants et de l’hypertension artérielle pour les adultes a été aussi faite sur place. Nous avons aussi dégusté des plats faits à base de produits locaux transformés ainsi que des fruits et jus naturels produits au Togo que nous avons fait découvrir à nos participants.

Les journées de Nana 4ème édition, pour des enfants togolais plus épanouis !

GM : Avez-vous eu des défis pour cette édition ?

N : Malheureusement oui. Comme toutes les éditions d’ailleurs. Au-delà du manque de sponsors, nous avons malheureusement eu un taux de participation assez faible. Ceci s’explique par le fait que nous avons choisi de partir sur des binômes participants pour cette édition, c’est-à-dire qu’il fallait obligatoirement s’inscrire en tant que parent avec son enfant.

Lire aussi :   Pénurie de carburant au Togo : Un retour à la normale prévu pour ce lundi

Nous avons remarqué que, nous, les parents, avons de moins en moins de temps à consacrer à nos enfants. Nous sommes prêts à les « confier » à une nounou, une crèche ou à la famille, quitte à payer pour continuer à vaquer à nos activités. C’est dommage ! Dans tous les cas, les parents, qui ont fait l’effort de trouver du temps pour avoir une activité, ont a – do – ré !

Nous avons eu de très bons retours et nous espérons nous améliorer aussi pour les prochaines éditions, et pourquoi pas, passer à plusieurs Journées de Nana par an, si Dieu le permet.

Les journées de Nana 4ème édition, pour des enfants togolais plus épanouis !

GM : Un dernier mot pour nos lecteurs, lectrices !

N : Merci à Gnadoe Magazine pour cette tribune, un grand merci à toute la dynamique équipe de l’association Trésors Universels. N’hésitez pas vous rapprocher de nous, si vous avez des projets qui vont dans le sens de l’épanouissement de l’enfance ! Nous serons heureux de collaborer avec vous.

C’est également l’occasion d’inciter les opérateurs et sponsors à accompagner notre action sociale. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux, appelez-nous sur le +228 90 09 65 69, ou écrivez-nous sur assotresorsuniversels@gmail.com ! À bientôt pour d’autres JDN !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous. N’oubliez également pas, de vous abonner à nos comptes sociaux, pour ne rater aucune information.


Quelle est ta réaction?

Gnadoe ne pourra vivre que grâce à ses lecteurs et à ses abonnés. Vous êtes au cœur du projet, aidez –nous à le faire grandir. Nous avons beaucoup d’autres idées en tête pour faire rayonner ce media.
Votre soutien nous permettra de porter plus haut nos ambitions.

Nous soutenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.