Université de Lomé : interdiction de porter des mini-jupes, pantalons déchirés…


Université de Lomé : interdiction de porter des mini-jupes, pantalons déchirés…à l’I2M

À l’approche de la rentrée 2022 – 2023, l’Université de Lomé fait sortir une note sur le mode vestimentaire d’une partie de ses étudiants.

L’Institut des Métiers de la Mer (I2M), à travers un communiqué relatif à l’uniforme de l’école, publié le 15 septembre, porte à la connaissance de ses étudiants que le port des certains vêtements sont interdits.

Université de Lomé : interdiction de porter des mini-jupes, pantalons déchirés…à l’I2M

  • Désormais ce ne sont pas les cartes d’étudiants ou les TD qui seront contrôlés à l’I2M, les étudiants seront également soumis au contrôle des tenues vestimentaires.

 

  • Plus de pantalons sautés, serrés ou déchirés à l’I2M. L’école, ouverte en 2018, se veut le cadre idéal destiné au développement des formations maritimes et portuaires. Dans cette optique et pour une bonne image de la structure, le respect d’un code vestimentaire est impératif.

 

  • Désormais, l’uniforme de l’école doit être soigné. Les pantalons sous les fesses, les culottes, les mini-jupes et celles avec fente sont aussi interdits. La note informe par ailleurs que le port de sandales sont prohibés et l’accès aux salles de cours est conditionné par le respect de ces mesures.

Université de Lomé : interdiction de porter des mini-jupes, pantalons déchirés…à l’I2M

Pour votre gouverne, l’I2M est une récente filière créée par l’Université de Lomé. Il est spécialisé dans la formation des métiers maritimes et portuaires. Cet institut a pour objectif de renforcer les capacités individuelles du personnel du port.

Lire aussi :   Togo : comment s'inscrire pour la première fois à l’Université de Lomé

Université de Lomé : interdiction de porter des mini-jupes, pantalons déchirés…à l’I2M

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous. N’oubliez également pas, de vous abonner à nos comptes sociaux, pour ne rater aucune information.


Quelle est ta réaction?

Fun Fun
51
Fun
J'adore J'adore
222
J'adore
Triste Triste
22
Triste
WTF WTF
17
WTF

Gnadoe ne pourra vivre que grâce à ses lecteurs et à ses abonnés. Vous êtes au cœur du projet, aidez –nous à le faire grandir. Nous avons beaucoup d’autres idées en tête pour faire rayonner ce media.
Votre soutien nous permettra de porter plus haut nos ambitions.

Nous soutenir

9 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nous sommes entièrement d’accord avec les nouvelles mesures! La décence fait partie de la dignité d’un être humain. Nous ne devons pas copier tout et n’importe quoi venant de l’occident!

  2. Intéressant, si ça peut se généraliser dans tout l’Université ça sera encore mieux. L’Université n’a pas été conçu pour former les prostituées, les hip-hop men et les guignols, mais plutôt pour former des futurs dirigeants de demain. C’est génial.

  3. Très belle initiative. Merci aux autorités Universitaire pour ces mesures. Sinon on sais pas où va la nous la jeunesse aujourd’hui. Dépravation des moeurs, tous en fait est mis enjeux. Les bons comportements sont devenus des mauvais comportements pour certains et les mauvais comportements ont pris places. « Cycle renversé ». Eih oui. Ces exigences doivent commencer au collège pour mieux préparer les enfants. Merci sincères pour ces mesures.

  4. Très belle initiative. Merci aux autorités Universitaire pour ces mesures. Sinon on sais pas où va la nous la jeunesse aujourd’hui. Dépravation des moeurs, tous en fait est mis enjeux. Les bons comportements sont devenus des mauvais comportements pour certains et les mauvais comportements ont pris places. « Cycle renversé ». Eih oui. Ces exigences doivent commencer au collège pour mieux préparer les enfants. Merci sincères pour ces mesures.

  5. J’approuve cette idée car il ne faut pas copier tout et n’importe quoi, il faut que nos enfants apprennent à bien s’habiller pour un futur garanti

  6. C’est une très bonne note mais il faut nécessairement aussi voir la situation des étudiant(es). Dans un grand université ou les étudiant (es) sont mal équipés, leurs tranches n’arrivent même pas à payer leur loyers. C’est un peu contraignant et aberrant, il faut que le gouvernement créé suffisamment des emplois pour limiter le chômage à grand caractère de ces étudiant(es)……