Togo/CHU Kara : Scandale de vente illégale de médicaments, des têtes tombent


Togo/CHU Kara : Scandale de vente illégale de médicaments, des têtes tombent

Le 9 octobre 2023, lors d’une conférence de presse à Lomé, le collectif des syndicats de la santé au Togo a révélé un scandale alarmant au Centre Hospitalier Universitaire (CHU Kara) de Kara.

Cette affaire, mise en lumière par l’Observatoire pour la Promotion de la Santé en Afrique (OPS-AFRIQUE), concerne une vente de médicaments « parallèle et illégale« .

Togo/CHU Kara : Scandale de vente illégale de médicaments, des têtes tombent

Les faits au CHU Kara

L’incident a débuté lorsqu’un patient a été admis au CHU Kara après avoir été mordu par un serpent. Le médecin traitant a prescrit un sérum antivenimeux appelé Inoserp, qui était introuvable à la pharmacie de l’hôpital. Les parents du patient ont été choqués de constater que les deux flacons prescrits coûtaient 137 750 FCFA dans une pharmacie externe. Le médecin aurait ensuite proposé le même produit aux parents pour la somme de 60 000 FCFA par boîte, contenant deux flacons.

Le lendemain, après une analyse de sang, le médecin aurait de nouveau prescrit le même produit pour 60 000 FCFA supplémentaires. Cette pratique s’est répétée une troisième fois le jour suivant, totalisant 180 000 FCFA en deux jours. Enfin, le médecin aurait proposé six flacons du même remède avec une réduction de 60 000 FCFA, obligeant les parents à payer 120 000 FCFA.

Lire aussi :   Togo : Ouverture du concours de recrutement d’élèves professeurs des écoles normales (P. ENFPE), voici les conditions

Condamnation des pratiques contraires à l’éthique

Les syndicats de la santé ont mené leurs propres enquêtes et ont confirmé ces pratiques contraires à l’éthique et à la déontologie médicale. Les transactions financières entre les accompagnants de patients et certains agents de santé sont jugées inacceptables et en violation des règles éthiques de la profession médicale.

Ceci a conduit à mettre fin au contrat de travail de certaines de ses personnes citées dans le communique ci-après.

Togo/CHU Kara : Scandale de vente illégale de médicaments, des têtes tombent

Togo/CHU Kara : Scandale de vente illégale de médicaments, des têtes tombent

Responsabilité partagée et dysfonctionnements

Outre ces pratiques condamnables, le collectif des syndicats de la santé a pointé du doigt des lacunes dans le processus de contractualisation mis en place il y a six ans dans les hôpitaux togolais. Ce processus visait à résoudre les problèmes de gouvernance et d’approvisionnement en médicaments, mais les ruptures de stock persistent notamment pour des médicaments essentiels comme le sérum antivenimeux.

Le collectif demande une évaluation externe de la démarche de contractualisation, conformément à un communiqué du conseil des ministres daté du 4 mai 2022.

De plus, ils ont annoncé une assemblée générale nationale pour sensibiliser le personnel de santé sur les mauvaises pratiques et la couverture maladie universelle au Togo. Ils solliciteront également l’avis des agents sur les stratégies à mettre en œuvre pour créer la fonction publique hospitalière, considérée comme cruciale pour assainir le système de santé et garantir la mise en œuvre de la couverture maladie universelle.

Lire aussi :   Compassion International recrute pour 02 postes

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous. N’oubliez également pas, de vous abonner à nos comptes sociaux, pour ne rater aucune information.


What's Your Reaction?

Gnadoe ne pourra vivre que grâce à ses lecteurs et à ses abonnés. Vous êtes au cœur du projet, aidez –nous à le faire grandir. Nous avons beaucoup d’autres idées en tête pour faire rayonner ce media.
Votre soutien nous permettra de porter plus haut nos ambitions.

Nous soutenir

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *