Togo/Affaire porte-monnaie magique : l’Association Scout du Togo sort un communiqué officiel


Porte monnaie magique

Chers Gnadoè peeps,il n’y a que des rebondissements depuis la publication de notre premier article sur l’affaire des porte-monnaie magique à Kpalimé. Le pays et les réseaux sociaux ne parlant que de ça, l’affaire prend de l’ampleur et Gnadoè se doit de vous informer de ses avancées.

 

Après le démenti formel du grand-père de MENSAN Folly Isaac, un des enfants décédés, réfutant le fait que la mort de son petit fils soit lié à une quelconque utilisation de porte-monnaie magique, c’est au tour de l’Association Scout du Togo par la voix de son Commissaire dans la région des plateaux d’apporter un démenti. Dans un communiqué officiel, il demande aux utilisateurs des réseaux sociaux d’arrêter d’associer la mort des deux élèves du lycée de Kpodzi à cette histoire de porte-monnaie magique au risque de poursuite judiciaire. Il exhorte également les autorités compétentes à saisir le sieur « Togbui Hamgbédzi » pour qu’il apporte les preuves de ses allégations. Voici en image l’intégralité du communiqué.

 

Porte-monnaie
Communiqué de l’Association Scout Togo

On ignore pour le moment ce qui a bien pu coûter la vie à ces deux jeunes et pourquoi Mr Togbui Hamgbédzi a rattaché ces morts à l’utilisation de porte-monnaie magique. Et pendant ce temps, certaines personnes sur les réseaux sociaux continuent de soutenir mordicus la thèse du porte-monnaie magique. Il faudrait donc que des enquêtes soient ouvertes pour que la lumière soit faite. De notre côté à Gnadoè Mag, nous vous informerons en temps et heure de chaque évolution de cette affaire.


Quelle est ta réaction?

Fun Fun
0
Fun
J'adore J'adore
0
J'adore
Triste Triste
0
Triste
WTF WTF
0
WTF

Gnadoe ne pourra vivre que grâce à ses lecteurs et à ses abonnés. Vous êtes au cœur du projet, aidez –nous à le faire grandir. Nous avons beaucoup d’autres idées en tête pour faire rayonner ce media.
Votre soutien nous permettra de porter plus haut nos ambitions.

Nous soutenir

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Communiqué truffé de fautes « ses usagers et non usagés.Manière irréfléchie. Commanditant les raisons…
    quelconques? LA MORT DE « CES » JEUNES ET NON SES JEUNES.cet interdiction. Ou lala cette interdiction…