Togo : un membre d’un réseau de braqueurs qui a volé 27 millions FCFA arrêté


réseau de braqueurs

Un membre d’un réseau de braqueurs a été interpellé cette semaine. Ce réseau est composé de 4 braqueurs qui ont déjà opéré 3 braquages cette année. Heureusement, la police a réussi à en interpeller un lors de leur récent braquage.

Comment fonctionne ce réseau de braqueurs ?

Selon les informations reçues sur le site Gapola, ce réseau de braqueurs avait commis une agression dans une agence de transfert d’argent (SNPT Nagori transfert) le 28 mai 2020 ; et une autre le 26 août 2020 au niveau de l’agence Satguru.

Le braquage qui permettra à la police d’interpeller un membre de ce réseau de braqueurs est celui du dimanche 13 septembre 2020. Les braqueurs avaient pris d’assaut la Société NITA Transfert et arriverons à y dérober une somme de 27 millions de FCFA.

Le braqueur interpellé est de nationalité libérienne et se prénomme Johnson Prince. Il réside à Accra  mais a décidé de traverser la frontière togolaise pour venir s’associer au réseau de braqueurs.

Ayant collaboré avec la police, il a donné le nom d’un autre membre : il s’agit de M. Kola qui réside au Bénin, plus précisément à Sèmè. Les deux braqueurs ont quitté respectivement le Ghana et le Bénin pour venir s’associer avec deux autres braqueurs résidant au Togo.

Lire aussi :   Décès de Maradona: 7 personnes inculpées pour « homicide volontaire »

Malheureusement, les deux autres braqueurs sont toujours en fuite. La population togolaise doit donc rester vigilante. Parce que les braquages deviennent de plus en plus récurrents.


Quelle est ta réaction?

Fun Fun
0
Fun
J'adore J'adore
0
J'adore
Triste Triste
0
Triste
WTF WTF
0
WTF

Gnadoe ne pourra vivre que grâce à ses lecteurs et à ses abonnés. Vous êtes au cœur du projet, aidez –nous à le faire grandir. Nous avons beaucoup d’autres idées en tête pour faire rayonner ce media.
Votre soutien nous permettra de porter plus haut nos ambitions.

Nous soutenir

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.