Etats-Unis : un policier abat une jeune fille de 16 ans et suscite l’indignation des internautes


jeune fille

La police américaine a tué mardi 20 avril par balle une jeune fille noire à Columbus dans l’Ohio (Nord des États-Unis) alors qu’elle semblait attaquer avec un couteau une autre personne

Des manifestations ont éclaté dans la ville après cet incident qui survient dans un climat d’indignation croissante contre les brutalités policières et le racisme aux États-Unis.

Selon le chef de la police de la ville, Michael Woods, des policiers ont répondu à un appel d’urgence mardi après-midi, vers 16 h 30 locales (20 h30 GMT), d’une personne qui craignait de se faire attaquer à coups de couteau. La police a également publié une partie de l’enregistrement de la caméra piéton portée par le policier qui a abattu l’adolescente.

Cette dernière a été identifiée comme Ma’Khia Bryant, âgée de 16 ans, par les services chargés de l’enfance du comté de Franklin à Columbus.

« Nous avons pensé qu’il était important de partager avec la communauté, d’être transparents sur cet incident, de les laisser avoir certaines réponses que nous pouvons fournir ce soir », a déclaré Michael Woods.

 

Les images vidéo montrent des policiers arrivant sur le lieu d’une bagarre, avec une petite foule de spectateurs. Une adolescente en attaque une autre au moyen de ce qui paraît être un couteau, des coups de feu sont entendus et la jeune fille s’effondre au sol. Le policier jette ensuite un couteau à l’écart de l’adolescente.

Lire aussi :   Togo : une actualisation du répertoire des acteurs culturels en vue

Andrew Ginther, maire de Columbus, a qualifié de « situation horrible et bouleversante » la mort de la jeune fille, évoquant « un jour tragique pour la ville de Columbus » et demandant aux habitants de prier pour la famille de l’adolescente.

Selon le maire, le policier dont le nom n’a pas été rendu public « a agi pour protéger une autre jeune fille de notre communauté ». La mère de l’adolescente tuée, Paula Bryant, a déclaré sur une chaine locale que sa fille était « très aimante, paisible » et « défendait la paix ».

 

jeune fille


Quelle est ta réaction?

Gnadoe ne pourra vivre que grâce à ses lecteurs et à ses abonnés. Vous êtes au cœur du projet, aidez –nous à le faire grandir. Nous avons beaucoup d’autres idées en tête pour faire rayonner ce media.
Votre soutien nous permettra de porter plus haut nos ambitions.

Nous soutenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.