Drame : Un jeune étudiant sauvagement assassiné à Lomé


Drame : Un jeune étudiant sauvagement assassiné à Lomé

Le 20 février 2024 restera gravé dans la mémoire des habitants de Lomé, secouée par un acte de violence sans précédent. Imad Barry, un jeune étudiant togolais, connu pour son commerce de portables et d’accessoires, a été retrouvé mort à Agbavi, victime d’une agression brutale perpétrée par des individus non identifiés.

Âgé de seulement 18 ans, il était un jeune débrouillard qui, avec sa moto pour unique moyen de transport, sillonnait les rues de la ville pour livrer ses clients, proposant notamment des iPhone, dans l’espoir de s’en sortir dans un contexte économique souvent difficile pour les jeunes togolais.

 Cependant, sa détermination et son ambition ont été brutalement interrompues, alors qu’il se rendait pour une livraison à Baguida.

Selon les premières informations recueillies par Gnadoe Media,  Imad n’était pas rentré chez lui comme à son habitude après être sorti pour une livraison.

Inquiet de ne pas avoir de nouvelles, son entourage a tenté de le contacter à maintes reprises, en vain. Malheureusement, l’angoisse a rapidement cédé la place à l’horreur lorsque, la famille a appris sa mort tragique.

Insécurité à Baguida : Imad Barry, un jeune vendeur de iphone sauvagement assassiné !

Les détails précis sur les circonstances de son décès demeurent encore flous, mais une chose est certaine : Imad Barry a été arraché à la vie par la violence. La famille souhaite de tout cœur que les responsables de cet acte soient arrêtés et jugés pour ce crime ignoble. Elle invite également les autorités compétentes à mettre tous les moyens en œuvre pour éclairer l’affaire.

Lire aussi :   Drame : Davido aurait perdu son unique fils Ifeanyi

Notons que le décès tragique d’Imad Barry à Agbavi ce 20 février 2024 résonne comme un avertissement contre l’insécurité qui menace parfois nos quartiers. Au-delà de la perte d’un jeune homme plein de promesses, c’est la cohésion sociale et le respect de la vie humaine qui sont remis en question.

Puissent les autorités diligenter une enquête rigoureuse et les coupables répondre de leurs actes devant la justice, afin que la mémoire d’Imad puisse être honorée.


Quelle est ta réaction?

Gnadoe ne pourra vivre que grâce à ses lecteurs et à ses abonnés. Vous êtes au cœur du projet, aidez –nous à le faire grandir. Nous avons beaucoup d’autres idées en tête pour faire rayonner ce media.
Votre soutien nous permettra de porter plus haut nos ambitions.

Nous soutenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.